Vous êtes ici :  / Interview / Stéphane LE LUDEC : un reporter de mariage !

Stéphane LE LUDEC : un reporter de mariage !

Diaporama d’une séance photo en couple réalisée par Stéphane LE LUDEC

 

  • Bonjour Stéphane, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis photographe spécialisé dans le reportage de mariage depuis 2010 et basé dans l’Ouest de la France entre Nantes et Rennes. Je suis un mari et un papa comblé.

 

  • Comment s’est fait ton apprentissage de la photo ?

J’ai appris seul et en autodidacte. J’ai découvert la photo sur le tard, et je m’y suis mis à fond.  Après il y a eu (et il y a encore) beaucoup de travail.

 

  • Quelle est ta spécialité ? As-tu envie d’explorer d’autres domaines ?

Ma spécialité, c’est le reportage de mariage. Je fais aussi de l’architecture et un peu de portrait orienté lifestyle. J’aimerais essayer pleins de choses en photo, surtout histoire de m’amuser un peu sur des disciplines que je ne maîtrise pas forcément, mais le temps me manque.

 

  • Quelle est ta source ultime d’inspiration ? Quelle est ta muse ?

Les gens en général et l’interaction entre eux. Je peux rester des heures assis à regarder les gens passer, j’imagine leurs vies, ce qu’ils aiment faire, ce qu’ils sont, et ce qu’ils ont été. J’invente des histoires…

 

  • Qu’est-ce qui est selon toi indispensable en photographie ?

En terme technique, connaître son matos par cœur et pouvoir l’utiliser sans réfléchir à ce qu’on fait. En terme humain, le respect et l’enthousiasme. Que ce soit pour les gens avec lesquels on travaille, ou les clients. Si on fait ce job pour des mauvaises raisons, les gens s’en rendront compte un jour ou l’autre.

 

  • Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier ?

Ce que je préfère, ce sont les relations et les rencontres. Ainsi que le semblant de liberté que la photo nous procure. La satisfaction de laisser quelque chose d’important dans les familles.

 

  • Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Des mariages bien sûr ! En pleine saison, on a le temps de rien d’autre. Surtout sachant que je m’occupe seul de tout : site Internet, plaquettes, packaging, livres photos, communication, rdv, shooting, etc.

 

  • De l’idée à la création, de la création à la finalisation, passes-tu beaucoup de temps sur une photographie ?

Tout dépend du type de shoot. Un shoot portrait beauté va prendre évidemment plus de temps en terme d’organisation et de retouche qu’un mariage qui lui nous prendra plus de temps en temps de prestation. Ce n’est jamais pareil.

 

  • Quel est le cliché dont tu es le plus fier ?

Je ne suis pas forcément fier de mes photos. Je suis hyper content quand mes mariés ou mes clients le sont également, et ça me suffit.

 

  • Quel matériel photo utilises-tu ?

Nikon D3s et D4, et tout ce qui va avec.

 

  • Quels sont les photographes qui t’inspirent ?

Ross Harvey, Sam Hurd, Lanny & Erika Mann, Jeff Newsom, Sean Archer, Peter Coulson, etc.

 

  • Quels conseils ou mise en garde donnerais-tu à quelqu’un qui souhaiterait exercer ton métier ?

Réfléchissez à pourquoi vous voulez faire ce métier. C’est la chose la plus importante.

 

  • Comment passe-t-on d’amateur à professionnel ?

En se procurant un numéro de Siret.

 

  • Que penses-tu de la montée en puissance du numérique ?

C’est une bonne chose. Ça révèle des talents et oblige donc à se renouveler soi-même. Le souci, c’est que tout le monde pense qu’il peut être photographe une fois qu’il a acheté son reflex pour photographier la naissance de son premier enfant et découvre que c’est cool les arrières plans un peu flous…

 

  • As-tu peur pour l’avenir de ton métier ?

Je n’y pense pas vraiment.

 

  • Utilises-tu les nouveaux moyens photographiques que l’on voit un peu partout ses derniers temps : smartphone, drone, etc ?

Je ne m’en sers pas professionnellement.

 

  • Lorsque tu prends une photo, à quoi penses-tu ?

À rien. Je suis mon instinct qui m’indique qu’il va se passer quelque chose. Je ne sais pas quand je déclenche, je le fais, c’est tout.

 

  • As-tu déjà travaillé en équipe ?

Oui, c’est amusant et enthousiasmant quand tout le monde va dans la même direction. Sinon ça peut vite devenir pénible.

 

  • Comment as-tu découvert Incognito ? Qu’est-ce qui t’as séduit ?

Je cherchais un partenaire à l’écoute, sérieux et proposant des petits plus pour les photographes pros.

  • Merci Stéphane du temps que tu nous as accordé pour cette Interview. Nous te souhaitons une bonne continuation et une belle réussite !